Anti-cernes : 3 erreurs à ne plus commettre

Anti-cernes : 3 erreurs à ne plus commettre

Parfois après un coup de fatigue ou une nuit blanche, vous pouvez avoir besoin d'utiliser un anti-cernes. Mais si choisir ce produit est déjà un casse-tête, surtout pour les novices, mais la principale difficulté réside dans son application.

Cet article concerne les anti-cernes : 3 erreurs à ne plus commettre.

1- Ne pas appliquer une base de teint

L'application d'un anti-cernes doit suivre des étapes définies si vous ne voulez pas vous retrouver avec une tête de zombie.

  • Donc, à partir d'aujourd'hui, retenez qu'avant de mettre votre couche d'anti-cernes, il faut impérativement que vous appliquiez avant une base de teint.
  • Cette étape assure la réussite de la mise en beauté. Le primer que vous choisirez a deux rôles bien précis : protéger la peau de votre visage et permettre que le maquillage tienne bien toute la journée (ou la nuit si vous sortez).
  • Par ailleurs, il ne faut surtout pas penser qu'une base de teint peut remplacer un anti-cernes même si elle permet de flouter les autres imperfections sur votre visage.

Sachez qu'une base rend la peau mate, uniforme et lumineuse, mais elle ne peut pas cacher les signes de fatigue que sont les cernes. Ainsi, quand vous mettez votre base de teint sur votre visage et votre cou, n'oubliez pas d'en appliquer sous vos yeux.

2- Ne pas choisir la teinte de l'anti-cernes en prenant en compte votre carnation

Si vous avez une carnation claire et que vous choisissiez un anti-cernes à la teinte plus foncée, c'est l'effet yeux de panda assuré. L'inverse est aussi vrai, il ne faut pas utiliser un anti-cernes à la teinte plus claire que votre carnation.

  • Plusieurs personnes ont recours à ce produit dans le but d'éclairer leur regard. Or, l'anti-cernes est un correcteur, son rôle n'est pas de donner de l'éclat aux yeux, mais de dissimuler les cernes.
  • En outre, choisissez l'anti-cernes en fonction de l'état de vos cernes. Si elles sont bleutées, préférez la teinte rosée, orangée ou beige.Si vous avez des cernes plutôt brune, marron ou violets, il vous faudra un correcteur de couleur pêche, jaune ou beige pêche.

À retenir : le correcteur doit être plus clair que votre teint, mais s'il est trop clair, il mettra en évidence vos imperfections. De même, le produit doit correspondre à votre type de peau.

3- Appliquer l'anti-cernes au mauvais moment

  • Retenez une bonne fois pour toutes que l'anti-cernes se pose après le fond de teint, pas avant.
  • Donc, mettez d'abord votre fond de teint puis corrigez tous les défauts qu'il n'a pas réussi à masquer avec votre anti-cernes.
  • Retenez que le fond de teint est une sorte de seconde peau et que l'anti-cernes peut donc dissimuler les boutons, rougeurs et autres imperfections qui peuvent se voir sur votre visage.
  • Par ailleurs, inutile de maquiller les cernes en premier au risque de voir tomber dessus des pigments d'ombres à paupières.
  • Appliquez le correcteur en dernier lieu pour avoir une couvrance optimale et pour s'assurer que votre make-up est réussi.

Nos articles

L'anti-cernes : le produit magique contre les traces de fatigue

Une succession de fatigues et de nuits blanches, ou lors de la période de convalescence, vous pouvez vous retrouver avec des poches sous les...

Crème anti-cernes : comment la choisir ?

La crème anti-cernes est le produit qui ne doit en aucun cas quitter votre trousse de maquillage, même si vous êtes en déplacement. Son but est...